Épinard Premium est lancĂ© 🚀

Comprendre. Choisir. Investir.

Je découvre

Épinard 🌳 #13 - Investir dans les terres agricoles - FEVE

Pour cette 13Ăšme Ă©dition gratuite, on va aborder un sujet concret : la terre agricole !

Épinard 🌳 #13 - Investir dans les terres agricoles - FEVE
Photo by Polina Rytova / Unsplash

Hello à tous 👋

J’espùre que vous allez toutes et tous bien !

Le premier benchmark des assurances vie responsables est sorti. C’est la premiĂšre Ă©dition premium 😎

Pour cette 13Ăšme Ă©dition gratuite, on va aborder un sujet concret : la terre agricole !

Au sommaire :

  • RĂ©ponses aux questions du Ask Me Anything
  • Terre agricole : Ă©tat de situation et enjeux
  • Zoom sur une fonciĂšre solidaire : Fermes en Vie (FEVE)
  • Tour d’actus

Let’s Go !


[SPONSOR] Cette nouvelle Ă©dition d’Épinard 🌳 vous est prĂ©sentĂ©e par Lendosphere

GaĂ«l, tu saurais me dire comment je peux aider Ă  financer des projets d’énergies renouvelables ?

Yes ! La transition énergétique fait partie des défis majeurs à relever pour tendre vers un monde bas carbone.

Et bonne nouvelle, l’État français incite les porteurs de projets Ă  inclure les citoyens dans leurs projets, et le financement participatif est dĂ©sormais un levier de financement incontournable.

Solaire photovoltaïque, éolien, réseaux de chaleur, méthanisation, hydroélectricité, etc. : les projets sont divers et nombreux.

Lendosphere, lancĂ©e en 2014, c’est :

  • 400 projets dĂ©jĂ  financĂ©s
  • 163 millions d’euros investis
  • Plus de 23000 investisseurs qui ont pu ĂȘtre informĂ©s et prendre part aux projets proches de chez eux (ou en France !).

De nouveaux projets sont proposés toutes les semaines sur la plateforme : www.lendosphere.com

🎁 Et comme Lendosphere et Épinard 🌳 partagent des valeurs communes notamment sur le rîle que les citoyens doivent jouer dans la transition, Laure cofondatrice et DG vous offre 20 euros dùs 500€ investis (accessible uniquement aux nouveaux investisseurs) avec le code EPINARD22.

DĂ©couvrez les 11 projets actuellement ouverts au financement ici 👇


Ask Me Anything

Posez moi toutes vos questions via le formulaire ci-dessous 👇

Les questions/réponses du mois

JB - Est-ce que tu pourrais nous donner des idées de fonds/actions à mettre dans un PEA stp ?

Salut JB,

🚹
Avant de rĂ©pondre, je tiens Ă  prĂ©ciser qu’investir en Bourse comporte des risques (notamment de perte en capital), cette dĂ©marche doit donc faire partie d’une stratĂ©gie d’investissement plus complĂšte. Les Ă©lĂ©ments citĂ©s ci-dessous sont citĂ©s Ă  titre d’information uniquement et ne sont pas exhaustifs.

À titre personnel, je m’appuie beaucoup sur le label Greenfin (le seul basĂ© sur un critĂšre environnemental - plus d’infos ici).

Quelques fonds actions sont Ă©ligibles aux PEA :

  • HSBC Europe Equity Green Transition (FR0000982449)
  • LBPAM ISR Actions Environnement (FR0010748368)
  • Mirova Europe Environmental Equity Fund (LU0914732598)
  • Sycomore Europe Eco Solution (LU1183791281)

Ces fonds Ă©tant constituĂ©s de dizaines voir centaines d’entreprises, il me semble important de parcourir le portefeuille complet (Ă  retrouver dans le rapport annuel de gestion du fonds). On n’est pas Ă  l’abri d’y retrouver une entreprise contraire Ă  ses valeurs.

Si vous ĂȘtes plutĂŽt dans une dĂ©marche de sĂ©lection d’entreprise (“stock picking”) alors je vous propose 2 points de dĂ©part :

  • Les entreprises sĂ©lectionnĂ©es dans les fonds citĂ©s ci-dessus. Rien de tel pour se crĂ©er une liste d’entreprises Ă  surveiller.
  • Le score carbone d’Axylia. Une sorte de Nutri-Score des Ă©missions de GES des entreprises. J’en parle en dĂ©tail ici.

Un dernier outil qui peut ĂȘtre utile : Right
Il s’agit d’un fichier Excel permettant de calculer une trajectoire en degrĂ©s (ex : + 3°C) d’un portefeuille d’actions.

Je ne l’ai pas encore testĂ©/analysĂ© en dĂ©tail donc Ă  manier avec les prĂ©cautions d’usage.


Investir dans la terre agricole

AprĂšs les forĂȘts le mois dernier, voici un nouvel investissement trĂšs terre Ă  terre. (DĂ©solĂ©, il fallait que je la fasse celle-lĂ  😅)

Je veux bien sûr parler des terres agricoles.

Enjeux de l’agriculture en France

La France compte 26,8 millions d’hectares de terres agricoles, soit 45% de sa surface.
C’est surtout environ 400 000 agriculteurs qui les travaillent. Un chiffre en forte baisse.

On estime qu’un cinquiĂšme des fermes a disparu et que 80 000 emplois ont Ă©tĂ© dĂ©truits dans le secteur sur les 10 derniĂšres annĂ©es (source).

Pour les 10 annĂ©es Ă  venir, c’est 1/5 des terres agricoles mĂ©tropolitaines qui devraient se libĂ©rer avec le dĂ©part Ă  la retraite de 100 000 agriculteurs.

Nous sommes donc à un carrefour historique pour le modÚle agricole français. Les remplaçants devront faire le choix de perpétuer le modÚle actuel ou effectuer une transition vers une agriculture plus durable.

Et face au modùle traditionnel d’agriculture intensive, le bio gagne du terrain.

Les surfaces bio atteignent 2,78 millions d’ha en 2021 et passent ainsi le cap de 10% de la surface agricole utilisĂ©e.

C’est Ă©galement une bonne nouvelle pour les crĂ©ations d’emploi : une ferme bio emploie 30% de main-d’Ɠuvre supplĂ©mentaire qu’une ferme non bio (Source).

De plus, la hausse du prix du gaz et du pétrole de ces derniers mois rajoute une pression supplémentaire au modÚle traditionnel déjà fortement contraint.

En effet le prix de certains engrais a simplement doublĂ©, le prix de l’énergie a lui augmentĂ© de 35% sur la derniĂšre annĂ©e.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/420e0822-5980-4945-9425-80d6fd282f5c/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221027%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221027T081139Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=e52d9ff23afcfea3ff18a8738565b5d72c0bea91e3c482fbd2a8f6cedb3a175d&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject

Face Ă  ces contraintes, les pratiques agroĂ©cologiques limitant l’utilisation d’intrants et la mĂ©canisation ont de l’avenir.

Qui peut en acheter ?

En France les ventes de terres agricoles sont contrĂŽlĂ©es par une cellule du ministĂšre de l’agriculture : La SAFER (SociĂ©tĂ© d’AmĂ©nagement Foncier et de l’Établissement Rural).

La SAFER possĂšde un droit de prĂ©emption sur tous les terrains agricoles, ce qui veut dire qu’elle peut bloquer une vente si elle estime que cela :

  • va Ă  l’encontre de la vocation agricole du bien,
  • favorise les surenchĂšres,
  • ne protĂšge pas l’environnement.

Ainsi, si vous ĂȘtes un particulier, que vous ne portez pas un projet agricole ou un projet “nature” validĂ© par la SAFER, il y a de fortes chances que votre vente soit bloquĂ©e.

L’acquisition pourra tout de mĂȘme se faire dans les cas suivants : la donation, la location avec vente ultĂ©rieure ou l’achat en viager.

Ce contrĂŽle “strict” a permis de protĂ©ger de nombreuses zones de l’urbanisation Ă  outrance et a permis de limiter la hausse du prix du foncier.

Combien coûtent les terres agricoles ? Combien ça rapporte ?

Si l’on regarde nos voisins europĂ©ens, nous sommes plutĂŽt bien lotis.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/6bc9e000-f10c-47c3-9b63-e96c91741670/Untitled.jpeg?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221027%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221027T081148Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=b5b69794b66f2f1cd4cbf3e2d62ee0c2da434ecaced68eeb690bfedd3842df26&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.jpeg%22&x-id=GetObject
Source : Eurostat - Ministùre Allemand d’agriculture

Et pourtant cela cache de fortes disparités entre nos régions.
👋 Coucou les rĂ©gions viticoles !

Un hectare de vignes AOP se vend en moyenne 147 900€.
Contre (seulement) 5940€ pour un hectare de terre ou prĂ© libre.
Pour retrouver le prix du terrain dans votre région, ça se passe par ici.

5940€ pour 10 000m2 de quoi mettre des Ă©toiles dans les yeux Ă  nos amis parisiens. 😉

Mais combien ça rapporte un hectare ?

Les loyers des terres agricoles sont fixés par décret. Ici aussi on limite les surenchÚres !

En moyenne, ils se situent à 140€/an par hectare, soit un rendement brut de 2,4%.

Vous pouvez toutefois espérer une plus-value à la revente, le prix du foncier étant en progression en moyenne de 4%/an pour les terres agricoles.

Un nouveau modùle : les fonciùres agricoles, l’exemple de FEVE

Bon, ça commence à faire pas mal de contraintes pour investir en direct
 😅
Mais comme toujours, il existe une solution : les fonciĂšres agricoles solidaires !

Le principe de fonctionnement est le suivant :

  1. La fonciùre collecte les investissements de particuliers ou d’institutionnels
  2. L’argent est utilisĂ© pour acheter des exploitations (foncier, bĂątis 
)
  3. Les exploitations sont louées à des agriculteurs sur le long terme avec des conditions notamment le passage en agriculture biologique

En investissant dans ces fonciĂšres vous rĂ©glez 2 problĂšmes d’un coup :

  • Vous facilitez l’installation de nouveaux exploitants
  • Vous favoriser un changement de modĂšle agricole

Rien que ça


L’exemple de Fermes en ViE (FEVE)

Ce qui m’amùne à Fermes En ViE (FEVE). C’est la fonciùre que je connais le mieux.

Lancée en 2020 et labellisée Finansol, Fermes en ViE a pour mission de favoriser l'installation de la nouvelle génération d'agriculteurs, et de contribuer, ferme aprÚs ferme, à l'émergence d'un modÚle agricole plus vertueux pour l'humain et l'environnement.

Aujourd’hui, ils ont dĂ©jĂ  :

  • collectĂ© 4,2 millions d’euros d’épargne citoyenne
  • FinancĂ© 5 installations pour un montant de 3 millions d’euros
  • Convertis 254 ha Ă  l’agroĂ©cologie

À quoi ça ressemble ?

Concrùtement, ça donne ça 👇

Gabriel, 26 ans, qui grñce au soutien de FEVE a pu s’installer prùs de Bergerac.

Il va ainsi pouvoir dĂ©velopper son activitĂ© d’élevage de brebis bio sur une ferme qui Ă©tait prĂ©cĂ©demment en agriculture conventionnelle.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/986561c2-b2df-4e1e-a5d3-60a872d55cdb/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221027%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221027T081159Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=74f034375a3c1eabf14377702c3c2ef29e66e524d2430dcf082681a77631b710&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Source : Fermes en vie

Et l’impact est au rendez-vous :

  • 66ha de terres qui vont passer d’une agriculture conventionnelle Ă  l’agriculture biologique
  • La mise en place de l’agroforesterie : l’association des arbres, des cultures et des animaux pour redonner Ă  l’élevage son rĂŽle de capteur de carbone
  • La limitation au maximum de l’usage des mĂ©dicaments pour son troupeau
  • La vente en circuits courts aux consommateurs ou Ă  la coopĂ©rative locale bio

Retrouvez les quatre autres fermes financées par FEVE ici.

S’ils arrivent Ă  mobiliser suffisamment d’investisseurs solidaires, FEVE souhaite investir dans 5 fermes supplĂ©mentaires d’ici la fin de l’annĂ©e.

Quelles sont les conditions d’investissement ?

Si vous souhaitez faire partie de l’aventure et investir une partie de votre Ă©pargne, voici quelques informations supplĂ©mentaires :

  • Une part de la fonciĂšre solidaire FEVE vaut 100€ mais le montant minimum de souscription est de 500€.
  • Les frais de souscriptions reprĂ©sentent 3% du montant investi. Il n’y a pas d’autre frais.
  • Aucun versement de dividende n’est prĂ©vu.
    Les loyers perçus sont rĂ©utilisĂ©s pour investir dans d’autres projets.
  • En revanche, le prix des parts est rĂ©Ă©valuĂ© chaque annĂ©e. Avec un objectif de rĂ©Ă©valuation annuelle de la part de la fonciĂšre est de 2% par an (non garantie).

Comme pour l’investissement en forĂȘt, quelques avantages fiscaux s’appliquent :

  • 25% du montant de la souscription est dĂ©ductible de l’impĂŽt sur le revenu, la fonciĂšre Ă©tant une entreprise solidaire et d’utilitĂ© sociale (sous conditions de conservation des parts et dans la limite des plafonds)
  • Les parts n’entrent pas dans l’assiette de calcul de l’IFI

Pour souscrire, cela se passe directement sur le site de FEVE.

Vous pouvez Ă©galement participer Ă  une rĂ©union d’information, plusieurs sont prĂ©vues en novembre. À retrouver ici.

Conclusion

En rĂ©sumĂ©, je trouve qu’investir dans les fonciĂšres agricoles solidaire est un bon moyen de participer aux changements de modĂšles dont nous avons besoin pour la transition Ă©cologique.

Ce n’est pas un placement avec un rendement mirifique, mais l’objectif de 2% annuel n’est pas non plus ridicule. Une bonne valeur de “fond de portefeuille” comme on dit.

A titre personnel, je n’ai pas encore passĂ© le pas mais c’est prĂ©vu !

J’ai beaucoup parlĂ© de FEVE comme je la connais bien, mais d’autres fonciĂšres existent comme Terre de liens (et sĂ»rement d’autres).

Voila pour un tour d’horizon sur le foncier agricole.

PS : si certains sont motivĂ©s, je pourrai faire une Ă©dition dĂ©diĂ©e sur le foncier viticole 🍇 Dites le moi en commentaires 👇


Actualités


That’s it ! J’espùre que vous avez appris des choses !

Pour découvrir un placement responsable chaque mois, inscrivez-vous à la newsletter gratuite ici. (1450+ Inscrits)

Pour vous aider à faire votre choix, passez à Épinard Premium ici

Vous souhaitez mettre en avant votre marque ou entreprise ?  Sponsorisez la newsletter

À trùs vite !

GaĂ«l 🌳