Épinard Premium est lancĂ© 🚀

Comprendre. Choisir. Investir.

Je découvre

Épinard 🌳 #14 - Les labels de l'investissement responsable

Hello les Épinards ! Vous ĂȘtes maintenant 1555 Ă  recevoir cette newsletter tous les mois, c’est Ă©norme ! Pour cette 14Ăšme Ă©dition, on fait un point sur les diffĂ©rents labels de la finance responsable.

Épinard 🌳 #14 - Les labels de l'investissement responsable
Épinard 🌳 - Tous droits rĂ©servĂ©s

Hello les Épinards !

Vous ĂȘtes maintenant 1578 Ă  recevoir cette newsletter tous les mois, c’est Ă©norme !
D’ailleurs, si vous aimez son contenu, partagez-la !

Pour cette 14Úme édition, on fait un point sur les différents labels de la finance responsable.

Vous avez Ă©tĂ© nombreux Ă  me solliciter sur le sujet, donc c’est parti 👇

Au sommaire :

  1. Intro
  2. Qu’est-ce que l’investissement responsable ?
  3. Les labels français
  4. Comparaison des labels
  5. Autres labels européens

Let’s go !

PS1: Épinard grandi vite, alors je vous ai partagĂ© un petit questionnaire pour en apprendre plus sur vous  👇

PS2 : Un benchmark des investissements en forĂȘt est disponible pour les abonnĂ©s premium


👋 Pas encore inscrit ? Ne ratez pas les prochaines Ă©ditions 👇


[SPONSOR] Cette nouvelle Ă©dition d’Épinard 🌳 vous est prĂ©sentĂ©e par Caravel

On parle beaucoup de la rĂ©forme des retraites dans l’actualitĂ©, comment s’y prĂ©parer au mieux ?

Pour commencer, il faut savoir que le passage Ă  la retraite entraĂźne une baisse des revenus.

D’aprùs le conseil d’orientation des retraites, un cadre perd en moyenne 49% de ses revenus lors du passage à la retraite à l’ñge du taux plein. Ouch !

Ensuite, le systĂšme actuel par rĂ©partition, oĂč les travailleurs payent les retraites, est sous tension.

Aujourd’hui, nous avons environ 2 personnes qui cotisent pour verser la retraite d'un seul individu (vs 4 lors de la crĂ©ation du systĂšme). Et selon l'INSEE, ce ratio va diminuer dans les annĂ©es Ă  venir, il devrait se situer Ă  1,4 actifs pour un retraitĂ© dĂšs 2040.

Le meilleur moyen de prĂ©parer sa retraite, reste donc de l’anticiper !

Pour vous aider, Caravel vous permet d’ouvrir un Plan Epargne Retraite (PER). Et ça, peu importe votre statut (salariĂ©, entrepreneur, freelance).

Le PER, c’est une “enveloppe” avec laquelle vous pouvez :

  • Investir dans diffĂ©rents fonds (bourse, immobiliers)
  • RĂ©duire vos impĂŽts, une partie des montants versĂ©s Ă©tant dĂ©ductibles

Comme l’objectif est de prendre sa retraite dans un monde vivable, Caravel propose des plans d’investissements cohĂ©rents avec la transition Ă©cologique en cours.

PS : Jusqu’au 21/12, vous pouvez ouvrir un PER à partir de 100€ chez Caravel

🎁PS2 : 3 mois de frais offerts avec le code EPINARD pour ceux qui ouvrent un compte avant le 21.12.

Vous voulez voir à quoi pourrait ressembler votre retraite ? 👇


Ask me anything

Nawal & Karl - Je veux dĂ©carboner l’argent de mon entreprise, quel compte pro vert ou Ă©thique choisir ?

Hello Ă  vous deux,

Vous m’avez posĂ© sensiblement la mĂȘme question donc j’y rĂ©ponds de maniĂšre groupĂ©e.

Contrairement à la partie perso, il n’y a pas encore de nouvel acteur proposant de compte pro responsable.

En revanche, il est possible d’ouvrir son compte pro Ă  La Nef, au CrĂ©dit CoopĂ©ratif (j’ai eu des bons Ă©chos des deux) et bien sĂ»r dans les banques plus traditionnelles (ex: Banque postale).

J’ai Ă©galement vu passer un projet de compte pro responsable en cours de crĂ©ation: QilĂ©o.

Je n’ai personnellement testĂ© aucun des services mentionnĂ©s donc Ă  creuser en fonction de vos besoins.


1) Introduction

Les labels concernent tout type d’investissement : Actions, obligations, Immobilier, foret


Dans vos Ă©changes avec des professionnels de l’investissement, les labels jouent le rĂŽle de tiers de confiance.

Ils certifient un investissement comme Ă©tant conforme Ă  un certain cahier des charges.

  • Vous : C’est vraiment responsable ça ?
  • Votre conseiller : Oui, c’est labellisĂ© XYZ
  • Vous : Banco alors !

Parce que vous, comme votre conseiller, ĂȘtes feignants. Vous n’avez pas envie de lire en dĂ©tail la liasse de documents et lui n’a pas envie de parcourir les petites lignes avec vous.

Alors pour pouvoir dire Banco, mieux vaut comprendre de quoi retourne chaque label.

C’est l’objectif de cette Ă©dition 😉

Avant de plonger dans les labels et leur spĂ©cificitĂ©, il me semble important de poser la dĂ©finition de l’investissement responsable.

2) Qu’est-ce que l’investissement responsable ?

L’investissement socialement responsable (Ă  ne pas confondre avec le label du mĂȘme nom) est une application au domaine de l'investissement financier de la notion de dĂ©veloppement durable.

Ainsi l’ISR est une dĂ©marche d’investissement prenant en compte des critĂšres concernant l’environnement, les questions sociales, Ă©thiques et la gouvernance dans les dĂ©cisions de placements et la gestion de portefeuilles.

On parle de critĂšres extra-financiers.

4 grandes approches d’investissement socialement responsable coexistent :

  • La sĂ©lection : les critĂšres financiers usuels sont croisĂ©s avec des critĂšres financiers pour sĂ©lectionner les meilleures entreprises
  • L’exclusion : des secteurs d’activitĂ© sont exclus pour des raisons morales (armement, tabac
), environnementales (nuclĂ©aire, fossiles
) voire religieuses (alcool, jeu
)
  • Approche thĂ©matique : c’est l’opposĂ© de l’exclusion, seules les entreprises de certains secteurs sont conservĂ©es (Ă©nergies renouvelables, traitement de l’eau
)
  • L’engagement actionnarial : Les fonds tentent d’influencer la politique des entreprises dans lesquelles ils investissent en faisant valoir leur droit de vote.

Zoom sur les critĂšres extra-financiers

Parmi les plus communs, on retrouve les critĂšres Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG).

De nombreuses sociétés utilisent ces 3 critÚres pour noter les entreprises.

Voici une liste non exhaustive de ce qu’ils reprĂ©sentent :

  • Le critĂšre environnemental peut couvrir diffĂ©rentes choses comme la rĂ©duction des Ă©missions de GES, la consommation Ă©nergĂ©tique, la gestion des dĂ©chets

  • Le critĂšre social couvre plutĂŽt les politiques de management, la paritĂ©, l’intĂ©gration des personnes en situation de handicap, la formation

  • Le critĂšre de gouvernance prend en compte les aspects de transparence, la lutte contre la corruption, la relation avec les actionnaires


Il n’existe pas de rĂ©glementation sur l’utilisation de ces critĂšres. Chaque sociĂ©tĂ© de gestion ou agence de notation est libre de choisir ses sous-critĂšres ainsi que la pondĂ©ration accordĂ©e Ă  chacun.

Pour une mĂȘme entreprise, il n’est pas rare de retrouver des notes ESG disparates d’une agence de notation Ă  une autre


Seuls les labels par des critÚres harmonisés permettent de comparer les fonds.

3) Les principaux labels français

En France, 3 labels font rĂ©fĂ©rence dans le domaine de l’investissement responsable :

  • le label Investissement Socialement Responsable
  • le label Finansol
  • le label Greenfin

3.1) Le label ISR

CrĂ©Ă© en 2016, par le ministĂšre de l’Economie et des Finances, il est attribuĂ© aux fonds candidats aprĂšs Ă©tude d’un organisme accrĂ©diteur (EY, Deloitte, Afnor
).

Les exigences sont regroupées en 6 catégories :

  1. Définir les objectifs recherchés par la prise en compte de critÚres ESG
  2. Expliquer la dĂ©marche et sur quels critĂšres ESG le fond s’engage ;
  3. Expliquer comment les sociĂ©tĂ©s du portefeuille sont notĂ©es (notation interne ou agence de notation) et comment les critĂšres ESG sont utilisĂ©s (conservation des entreprises les mieux notĂ©es ou obtention d’une note globale du fonds meilleure que la moyenne de son secteur) ;
  4. Expliquer comment la société de gestions engage ses fonds (politique de votes de la société de gestion) ;
  5. Informer de maniÚre claire et transparente sur sa stratégie
  6. Mesurer l’impact de sa dĂ©marche en communiquant sur les Ă©volutions des performances ESG de chaque entreprise.

C’est de loin le label le plus utilisĂ©. En 2022, 1082 fonds sont labellisĂ©s ISR, pour un encours total de 682Mds€.

Le label est chapeauté par un comité, dirigé par MichÚle Pappalardo. Ce comité est en charge de faire évoluer le label et ses critÚres.

En effet, le label ISR est réguliÚrement sous le feu des critiques pour plusieurs raisons :

  • Les rĂšgles de sĂ©lection exactes utilisĂ©es par les fonds sont trop rarement accessibles aux investisseurs. Il est difficile de comprendre la pondĂ©ration utilisĂ©e pour chaque critĂšre ESG.
  • Chaque fonds ayant la libertĂ© de dĂ©finir sa dĂ©marche de sĂ©lection et l’utilisation des critĂšres ESG. Certains vont avoir une approche globale quand d’autres vont utiliser spĂ©cifiquement certains critĂšres.
  • Il n’y a pas d’harmonisation des notes ESG entre les fonds. Ainsi une mĂȘme entreprise peut ĂȘtre sĂ©lectionnĂ©e par un fonds et rejetĂ©e par un autre, car les agences de notation utilisĂ©es sont diffĂ©rentes.
  • Enfin, jusqu’à prĂ©sent, il n’y avait pas de critĂšres d’exclusions sectorielles. Les entreprises en lien avec les Ă©nergies fossiles (charbon, pĂ©trole) Ă©taient prĂ©sentes dans 80% des fonds labellisĂ©s ISR. (Source EPSOR)

D’ailleurs une rĂ©forme de ce label est en cours, qui si elle se confirme, verrait la mise en place d’exclusions notamment pour le charbon et les Ă©nergies fossiles non conventionnelles.

Les énergies fossiles conventionnelles resteraient, elles, permises au sein des fonds labellisés ISR (Source).

3.2) Le label Finansol

CrĂ©Ă© en 1997 et gĂ©rĂ© par une association indĂ©pendante, il est le label historique de la finance solidaire. Son but est d’aider au financement d’activitĂ©s Ă  forte utilitĂ© sociale et/ou environnementale.

Son obtention se base sur les critĂšres suivants :

  • Les activitĂ©s financĂ©es doivent correspondre aux domaines suivants : accĂšs Ă  l’emploi, accĂšs au logement, soutien d’activitĂ©s Ă©cologiques, soutien Ă  l’entrepreneuriat dans les pays en dĂ©veloppement.
  • Les revenus de l’épargne soutiennent les activitĂ©s d’association. Au moins 25% des intĂ©rĂȘts doivent ĂȘtre reversĂ©s sous forme de don Ă  des organismes bĂ©nĂ©ficiaires.
  • Au-delĂ  du critĂšre de solidaritĂ©, un critĂšre de transparence est Ă©galement exigĂ© limitant ainsi les risques de greenwashing.

Si vous souhaitez combiner un engagement solidaire et répondre aux enjeux environnementaux, 171 placements sont déjà labellisés.

À noter que certains investissements dans des produits labellisĂ©s Finansol donnent droit Ă  des Ă©conomies d’impĂŽt sur le revenu. On peut citer l’investissement dans des PME agrĂ©Ă©es ESUS (agrĂ©ment de l’économie sociale et solidaire).

3.3) Le label Greenfin

Greenfin est le seul label qui prend en compte uniquement le critÚre environnemental. Il a été créé par le MinistÚre de la Transition Ecologique et est obtenu auprÚs d'un organisme certificateur (Novethic, EY France et Afnor certification).

Les fonds labellisĂ©s Greenfin doivent sĂ©lectionner des entreprises appartenant Ă  8 catĂ©gories d’activitĂ©s entrant dans le champ de la transition Ă©nergĂ©tique et Ă©cologique et de la lutte contre le changement climatique (« Ă©co-activitĂ©s »).

Les voici :

  • Énergie
  • BĂątiment
  • Gestion des dĂ©chets et contrĂŽle de la pollution
  • Industrie
  • Transport propre
  • Technologies de l’information et de la communication
  • Agriculture et forĂȘt
  • Adaptation au changement climatique

Le rĂ©fĂ©rentiel du label Greenfin exclut du pĂ©rimĂštre d’investissement des fonds labellisĂ©s certaines activitĂ©s Ă©conomiques contraires Ă  la transition Ă©nergĂ©tique et Ă©cologique, ou actuellement controversĂ©es.

Sont exclues du pĂ©rimĂštre d’investissement des fonds labellisĂ©s, les sociĂ©tĂ©s dont plus de 5% de l’activitĂ© relĂšve de :

  • Les activitĂ©s de la chaĂźne de valeur des combustibles fossiles listĂ©es ci-dessous:
    • L’exploration, extraction, raffinage de combustibles fossiles solides, liquides et gazeux.
    • La production de produits dĂ©rivĂ©s de combustibles fossiles solides, liquides et gazeux.
    • Le transport/distribution et stockage de combustibles fossiles solides et liquides
    • La production d’énergie sous forme d’électricitĂ© et/ou de chaleur, de chauffage et de refroidissement Ă  partir de combustibles fossiles, liquides et gazeux
    • La fourniture de combustibles fossiles solides et liquides
  • L’ensemble de la filiĂšre nuclĂ©aire, c’est-Ă -dire les activitĂ©s suivantes : extraction de l'uranium, concentration, raffinage, conversion et enrichissement de l'uranium, fabrication d'assemblages de combustibles nuclĂ©aires, construction et exploitation de rĂ©acteurs nuclĂ©aires, traitement des combustibles nuclĂ©aires usĂ©s, dĂ©mantĂšlement nuclĂ©aire et gestion des dĂ©chets radioactifs.

Des exclusions partielles sont Ă©galement dĂ©finies et visent les sociĂ©tĂ©s dont le chiffre d’affaires rĂ©alisĂ© dans les activitĂ©s suivantes est supĂ©rieur ou Ă©gal Ă  30% :

  • Le transport, la distribution et le stockage de combustibles fossiles gazeux
  • Les services de fourniture de combustibles fossiles gazeux
  • Les centres de stockage et d’enfouissement sans capture de GES
  • L’incinĂ©ration sans rĂ©cupĂ©ration d’énergie
  • L’efficience Ă©nergĂ©tique pour les sources d’énergie non renouvelables et les Ă©conomies d’énergie liĂ©es Ă  l’optimisation de l’extraction, du transport et de la
    production d’électricitĂ© Ă  partir de combustibles fossiles
  • L’exploitation forestiĂšre, sauf si elle gĂ©rĂ©e de maniĂšre durable au sens indiquĂ©e dans l’annexe 1, et l’agriculture sur tourbiĂšre
  • La production, transport et la distribution/vente d’équipements et services rĂ©alisĂ©s auprĂšs/Ă  destination de clients des secteurs strictement exclus (tels que dĂ©finis ci-dessus)

Enfin un mĂ©canisme de mesure doit avoir Ă©tĂ© mis en place afin d’évaluer la contribution du fonds Ă  la transition Ă©nergĂ©tique et Ă©cologique, dans au moins l’un des quatre domaines suivants :

  • Changement climatique
  • Eau
  • Ressources naturelles
  • BiodiversitĂ©

A date se sont plus de 70 fonds qui ont obtenu le label Greenfin, pour un encours de 31Mds d’euros.

3.4) Comparaison des labels français

Épinard 🌳 - Tous droits rĂ©servĂ©s

Impact solidaire : Investissement en ESUS ou une partie des intĂ©rĂȘts sont reversĂ©s sous formes de dons Ă  des organismes.

🎙 L’avis de GaĂ«l : A titre personnel, j’utilise beaucoup le label Greenfin car proche de mes convictions (sauf sur le nuclĂ©aire, mais ça c’est un autre dĂ©bat). Ce qui ne m’empĂȘche pas de faire Ă  minima une analyse rapide du portefeuille du fonds avant d’investir.

J’utilise le label ISR plus pour les fonds immobiliers car il n’y en a pas labellisĂ© Greenfin.
Et si on me propose un fonds en actions ISR, une analyse trĂšs dĂ©taillĂ©e m’est nĂ©cessaire avant d’investir.

4) Autres labels européens

Il est bon de savoir qu’il existe d’autres labels en Europe, on peut citer par exemple Towards Sustainability en Belgique ou les labels LuxFlag (ESG, Climat, Environnement) au Luxembourg.

Chacun possĂšde ses propres critĂšres et est donc Ă  Ă©tudier individuellement si vous avez l’occasion d’investir dans ses pays.

À titre d’information, je vous reproduis ci-dessous un tableau rĂ©alisĂ© par Novethic rĂ©alisant l’inventaire des fonds labellisĂ©s, avec une distinction intĂ©ressante entre fonds “ESG” et fonds “verts”.

Pour les plus curieux, le rapport complet se trouve ici.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/8fef68b4-fd9a-4d96-8b33-b206484fd521/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221116%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221116T161051Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=4428885b76c16ffb2b1876e50997534d07d4bd9eb4e7660e16039ac6bfa909b5&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Source : Novethic

That’s it ! J’espùre que vous avez appris des choses !

Pour découvrir un placement responsable chaque mois, inscrivez-vous à la newsletter gratuite ici. (1500+ Inscrits)

Pour vous aider à faire votre choix, passez à Épinard Premium ici

Vous souhaitez mettre en avant votre marque ou entreprise ?  Sponsorisez la newsletter

À trùs vite !

GaĂ«l 🌳