Épinard Premium est lancĂ© 🚀

Comprendre. Choisir. Investir.

Je découvre

Épinard 🌳#15 - Les Licoornes & Windcoop

Les coopératives, un nouveau modÚle économique.

Épinard 🌳#15 - Les Licoornes & Windcoop
Crédits - Windcoop

Hello à toutes et tous ⛄

Ça y est, l’annĂ©e touche Ă  sa fin !

D’ailleurs, j’anticipe un peu cette Ă©dition, mais surveillez vos boĂźtes mails car Épinard 🌳 version 2023 arrive trĂšs vite et vous allez pouvoir y participer !
Le teasing de malade 😁

Pour ĂȘtre raccord avec la fin d’annĂ©e et les personnages imaginaires, on va parler des Licoornes et notamment d’un bateau un peu particulier. â›”

Au sommaire :

  • RĂ©ponses aux questions du Ask Me Anything
  • Les Licoornes
  • Windcoop : un bateau pas comme les autres

Let’s Go !

GaĂ«l 🌳

PS : Le 1er format long d’Épinard Premium est sorti 👉 Les cryptos, un investissement responsable ?


[SPONSOR] Je souhaite placer de l’argent pour mes enfants sans leur laisser une planĂšte invivable. Tu aurais une idĂ©e ?

Oui ! L’occasion pour moi de te parler du sponsor de cette Ă©dition : Goodvest.

Goodvest, c'est la premiÚre assurance vie alignée sur l'Accord de Paris qui offre la possibilité de mettre votre épargne au service de la transition écologique.

Ils viennent de sortir Goodvest Kids un contrat d’assurance vie pour les mineurs.

ConcrĂštement, comme pour les contrats classiques, les souscripteurs dĂ©finissent un profil de risque et choisissent ensuite les thĂšmes d’investissement qu’ils souhaitent soutenir grĂące Ă  leur Ă©pargne (accĂšs Ă  l’eau, transition Ă©cologique, santĂ©, emploi et solidaritĂ©, innovations technologiques ou encore forĂȘt).

Sur cette base, un portefeuille sur-mesure vous est proposé avec uniquement des fonds labellisés (ISR, Greenfin ou Finansol) et qui ont passé les "filtres" Goodvest (analyse des émissions carbones sur les scopes 1,2 et 3).

Et pour s’assurer de laisser un monde dĂ©cent Ă  la prochaine gĂ©nĂ©ration, chaque portefeuille possĂšde une trajectoire de rĂ©chauffement infĂ©rieure Ă  2°C.

Cerise sur le gñteau, ils ont fait les choses bien : la souscription se fait entiùrement en ligne, en 5 min montre en main, avec un minimum d’investissement à 300€.

Pour en savoir plus, ça se passe par ici 👇


Ask Me Anything

Posez-moi toutes vos questions via le formulaire ci-dessous 👇

Les questions/réponses du mois

Les fonds des Livret A et Livret DĂ©veloppement Durable et Solidaire (LDDS) Ă©tant flĂ©chĂ©s, y a-t-il rĂ©ellement un intĂ©rĂȘt Ă  ouvrir son livret A chez CrĂ©dit CoopĂ©ratif plutĂŽt que la SociĂ©tĂ© GĂ©nĂ©rale ? - Gaylor

Hello Gaylor,

Concernant le livret A, 40% des montants restent Ă  la main des banques donc il y a bien un enjeu Ă  choisir sa banque.

Les 60% restants vont à la Caisse des dépÎts.

Et seulement une partie de ces 60% sert réellement à financer le logement social.

D’ailleurs voici un article trĂšs bien fait sur le sujet et pour la partie LDDS, j'ai retrouvĂ© cette analyse.

Si les fonds Ă©taient effectivement bien employĂ©s pour financier le renouvellement urbain ou le logement social ça serait le top mais c'est encore loin d'ĂȘtre le cas aujourd'hui.


1. Les Licoornes

Vous connaissez sĂ»rement les licornes, ces fameuses start-up valorisĂ©es plus d’1milliard d’euros.

Mais peut-ĂȘtre que vous ne connaissez pas encore les Licoornes, qui construisent des alternatives sous forme de coopĂ©ratives.

Elles sont 9 Ă  avoir lancĂ© le mouvement : Citiz, Commown, CoopCircuits, Enercoop, Label EmmaĂŒs, Mobicoop, la Nef, Railcoop et TeleCoop.

9 coopĂ©ratives pionniĂšres opĂ©rant avec un mĂȘme statut juridique : les SociĂ©tĂ©s CoopĂ©ratives d’IntĂ©rĂȘt Collectif (SCIC).

Leur objectif est commun : transformer radicalement l’économie en construisant un modĂšle Ă©conomique entiĂšrement coopĂ©ratif en opposition aux multinationales.

Et autant dire qu’elles se sont attaquĂ©es Ă  des marchĂ©s oĂč le capitalisme est souvent roi : production d’électricitĂ©, tĂ©lĂ©phonie mobile, appareils Ă©lectroniques


La bonne nouvelle, n’importe qui peut acheter des parts sociales d’une Licoorne et ainsi devenir sociĂ©taire.

Zoom sur le statut de SCIC

Pour bien comprendre le fonctionnement de ces fameuses Licoornes, zoomons sur un peu sur leur statut particulier, ses contraintes et ses engagements.

La SCIC peut concerner n’importe quel secteur d’activitĂ© Ă  partir du moment oĂč il y a un intĂ©rĂȘt collectif caractĂ©risĂ© par :

  • Un projet de territoire ou de filiĂšre d’activitĂ© impliquant un sociĂ©tariat hĂ©tĂ©rogĂšne avec a minima des salariĂ©s, des bĂ©nĂ©ficiaires (clients, habitants
) et un troisiĂšme type d’associĂ© (sociĂ©tĂ©, asso, bĂ©nĂ©voles
)
  • Le respect des rĂšgles coopĂ©ratives, tous les associĂ©s sont sur le mĂȘme pied d’égalitĂ© (1 personne = 1 voix).
  • La lucrativitĂ© limitĂ©e, avec l’obligation de rĂ©investir dans l’activitĂ© la quasi-totalitĂ© des excĂ©dents.

La responsabilitĂ© des associĂ©s est limitĂ©e Ă  leurs apports en capital. Ainsi, vous ne pouvez pas perdre plus que le montant que vous avez investi. Ce qui n’est pas le cas dans tous les types de sociĂ©tĂ©s.

Concernant, la lucrativitĂ© de l’entreprise, en pratique au moins 57,5% du rĂ©sultat doit ĂȘtre affectĂ© Ă  des rĂ©serves impartageables.

Ce modĂšle est en plein boom, Ă  fin 2021, c’est 1211 SCIC qui existaient pour 13 190 emplois et plus de 94 000 associĂ©s.

Et en plus, le taux de survie à 5 ans des coopératives (SCIC+SCOP) est de 73% contre 61% toutes entreprises confondues.

Bon autant vous le dire clairement : vous ne deviendrez pas le prochain Bezos en investissant dans des coopĂ©ratives. Mais vous pourrez contribuer Ă  crĂ©er un nouveau systĂšme Ă©conomique porteur d’un idĂ©al Ă©cologique, dĂ©mocratique et solidaire.

Et ça vous Ă©vitera peut-ĂȘtre de cramer la planĂšte Ă  grands coups de fusĂ©e. On te voit Jeff ! 😅


[SPONSOR] Que vous souhaitiez financer son permis, ses Ă©tudes, ou juste lui donner un coup d’avance pour bien dĂ©marrer dans la vie, il y a un Ă©lĂ©ment qu’il ne faut pas nĂ©gliger quand on ouvre une assurance vie pour son enfant ou petit-enfant.

Les frais !

Alors parlons des frais des contrats Goodvest Kids.
Comme pour la plupart des acteurs en ligne, il n’y a :

  • Pas de frais d’entrĂ©e ou de sortie,
  • Pas de frais de performance,
  • Pas de frais d’arbitrage,
  • Pas de frais de rĂ©trocession.

Mais alors qu’est-ce qu’il reste ?
Des frais de gestion, incluant les frais des fonds, compris entre 1,7% et 1,9% en fonction du profil d’investissement choisi.


2. L’exemple de Windcoop

Si Windcoop, ne fait pas partie des 9 Licoornes, elle bĂ©nĂ©ficie toutefois du mĂȘme statut juridique de SCIC.

Pourquoi prendre cette exemple ? Car Windcoop propose un double investissement en parts sociales et en titres participatifs en ce moment mĂȘme sur Lita.
Alors, Ă©tudions ensemble cette entreprise.

Qu’est-ce que c’est ?

Le transport maritime reprĂ©sente aujourd’hui 3% des Ă©missions mondiales, et si les prĂ©visions de l’OMI (Organisation Maritime Internationale) d’un doublement du trafic maritime d’ici 2050 se rĂ©alisent, ce secteur reprĂ©senterait Ă  lui seul 17% des Ă©missions (Source).

Face à ce constat, Windcoop souhaite proposer une alternative décarbonée au transport maritime classique.

Le transport vélique ! Et oui la bonne vieille voile !

Les gains de carburants peuvent ĂȘtre massifs, entre 60 et 90% en fonction des lignes.

Pour commencer, Windcoop souhaite ouvrir, dĂšs 2025, une 1Ăšre ligne France-Madagascar en 28 jours de mer.

Sur ce trajet, Windcoop annonce une consommation, et donc des Ă©missions, 15 fois plus faibles qu’un porte-conteneurs classique.

Dans un second temps, une ligne transatlantique et un second navire France-Madagascar seront mis service.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/42915dbd-c8a9-4700-9d88-523e750304b2/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221219%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221219T105115Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=4b1e69890a1efd9d7e52f30d5c2a098a99c748ba1638ad93e34c34cbd5fced8d&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Source : Lita

DĂ©fi supplĂ©mentaire : rĂ©ussir Ă  intĂ©grer “sans couture” cette nouvelle solution dans la chaĂźne logistique habituelle de ses futurs clients.

Comment ça fonctionne ?

Les revenus de Windcoop proviennent de trois sources :

  • Le transport de marchandises Ă  bord de ses navires, son cƓur de mĂ©tier.
  • L’embarquement de passagers : douze places sont prĂ©vues Ă  bord Ă  cet effet.
  • Les remboursements d’emprunt de la sociĂ©tĂ© spĂ©ciale (SPV) dĂ©tenant le navire.

Selon Windcoop, le surcoĂ»t d’installation des voiles lors de la fabrication du navire (20% supplĂ©mentaires) est compensĂ© par les 60 Ă  90% d’économie de carburant selon les lignes.

Le modĂšle Ă©conomique serait donc Ă©quivalent Ă  n’importe quelle sociĂ©tĂ© de transport maritime.

De plus, toute augmentation du prix du carburant futur jouerait en faveur du transport Ă  voile.

Il est intĂ©ressant de noter que Windcoop ne souhaite pas se dĂ©marquer par le prix. Le prix du transport d’un conteneur est fixĂ© Ă  5000€ (variable en fonction des lignes) quand la concurrence se situe plutĂŽt autour de 1200-1500€.

L’avantage compĂ©titif se fait sur le temps de transport et la traçabilitĂ©.

En effet Windcoop propose une ligne directe, quand ses concurrents font plusieurs escales et des transbordements (déchargement et rechargement des conteneurs).

Ainsi le “transit time” des concurrents se situent entre 60 et 90 jours vs 28 à 35 jours pour Windcoop.

Par ailleurs, les bateaux Windcoop étant de taille réduite (85 mÚtres), ils sont capables de charger et décharger dans les ports secondaires de Madagascar. Ce qui est impossible pour les porte-conteneurs plus importants.

Un autre avantage compétitif pour Windcoop, capable de récupérer la marchandise au plus prÚs de ses clients.

Qui est derriĂšre le projet ?

Tout commence par un problĂšme.

Matthieu Brunet est le dirigeant d’Arcadie, une sociĂ©tĂ© qui distribue des Ă©pices bio.

Il s’interroge sur la rĂ©duction de l’impact environnemental de sa chaĂźne logistique, et surtout du transport des produits Ă©trangers.

L’idĂ©e d’un cargo Ă  voile est nĂ©e.

TrÚs vite, Nils Joyeux et son équipe de Zéphyr et Borée, une compagnie maritime bas carbone, rejoignent le projet.

Et comme on dit jamais deux sans trois, Julien NoĂ© le fondateur d’Enercoop rejoint Ă©galement l’équipe.

Aujourd’hui, c’est 7 personnes qui travaillent pour Windcoop dont 2 dĂ©tachĂ©es par ZĂ©phyr et BorĂ©e.

OĂč est-ce qu’ils en sont ?

Voici les principales réalisations depuis le lancement du projet début 2021 :

  • Structuration de la sociĂ©tĂ© Windcoop
  • Finalisation du design du navire
  • Identification des premiers clients
  • Appel d’offres en cours pour identifier le chantier naval

Parmi les futurs clients, en plus d’Arcadie, se trouvent notamment Valrhona (hmm le chocolat đŸ«) et Unima, un Ă©leveur de crevettes.

D’autres marques (Ethiquable, Lobodis) se sont engagĂ©es en tant que sociĂ©taires et sont intĂ©ressĂ©es par les prochaines lignes (vers l’AmĂ©rique).

Pourquoi réaliser une campagne de financement ?

Windcoop cherche Ă  rĂ©unir 3,5 millions d’euros sur la plateforme LITA pour financer la construction de son premier navire.

Plus prĂ©cisĂ©ment cette somme servira Ă  financer le capital d’une sociĂ©tĂ© spĂ©ciale (SPV - Special Purpose Vehicle) qui possĂ©dera le navire. Windcoop en sera ainsi actionnaire majoritaire.

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/bdc69ffe-65d3-4384-b988-0f34555bffa1/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221219%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221219T105344Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=649728c1a51d79864c21f497c8b7d283e49cda1f401fc7c96176559845bde888&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Le fameux deux mats - Source Lita

Que fait la concurrence ?

Windcoop n’est pas l’unique acteur du transport vĂ©lique.

Petit tour de la concurrence :

https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/6e57369c-b78e-4f58-8b36-3e3ce3bb96e7/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221219%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221219T105436Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=6a1106115a452cb44c8fafefb007fc6fedbf82ca87b582ee0a096b5bf789986d&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Épinard 🌳 - Tous droits rĂ©servĂ©s

Windcoop est une des seules compagnies Ă  choisir la ligne France-Madagascar.

Par ailleurs pour remettre en perspective les capacitĂ©s de transports des bateaux ci-dessus, l’Ever Given, le porte-conteneurs qui avait bloquĂ© le canal de Suez en 2021 possĂšde Ă  lui seul une capacitĂ© avoisinant les 200 000 tonnes.

Il y a donc encore de la place pour de nombreux acteurs dans le transport vélique.

Quel est l’investissement proposĂ© ?

Windcoop propose d’acheter des titres participatifs sur Lita.

À noter, il est nĂ©cessaire d’ĂȘtre propriĂ©taire a minima d’une part sociale pour pouvoir investir en titres participatifs. Les parts sociales ne peuvent ĂȘtre revendues avant 5 ans. Une campagne est Ă©galement ouverte sur Lita pour acheter des parts sociales.

Voici les conditions d’investissement :

  • DurĂ©e : 7 ans minimum
  • IntĂ©rĂȘts : Ă  dĂ©couvrir sur la plateforme Lita
  • Type de remboursement : Paiement annuel des intĂ©rĂȘts, Remboursement in fine du capital
  • Ticket d’investissement minimum : 100 €
  • Frais Lita : 3% du montant Ă  la souscription
  • ÉligibilitĂ© IR-PME : 25% dĂ©ductibles de votre impĂŽt sur le revenu 2022
  • Rang de remboursement : SubordonnĂ©
  • En cas de redressement judiciaire ou de liquidation de l’Émetteur, les prĂ©sents titres participatifs ne seront remboursĂ©s qu’aprĂšs dĂ©sintĂ©ressement complet de tous les autres crĂ©anciers privilĂ©giĂ©s ou chirographaires et aprĂšs les crĂ©anciers en vertu de prĂȘts participatifs.
  • Aucun droit de vote sur la gouvernance

Une précision qui a son importance concernant les titres participatifs :

Concernant le remboursement du capital initialement investi, il faut noter qu'en titres participatifs, contrairement aux obligations, le remboursement du capital n'est pas obligatoire, c'est l'émetteur (Windcoop) qui prendra la décision du remboursement.
Pour l'inciter Ă  rembourser dans les dĂ©lais impartis, Ă  partir du 1er jour de la 8e annĂ©e, soit Ă  compter du 85e mois suivant la date d’émission des titres participatifs, le taux de base sera augmentĂ©, chaque annĂ©e, de vingt-cinq points de base, dans la limite de deux cents points de base (200pb soit 2,00%).
Toutefois, l’émetteur aura la possibilitĂ© de rembourser les titres participatifs en deux fois au cours des 8e et 9e annĂ©e suivant la date d’émission, majorĂ©s des intĂ©rĂȘts courus.
À dĂ©faut de remboursement d’au moins 50% des titres participatifs au cours de la 8e ou de la 9e annĂ©e conformĂ©ment Ă  ce qui prĂ©cĂšde, le taux de base sera automatiquement augmentĂ© (sans qu’aucune formalitĂ© ne soit nĂ©cessaire) au titre de l’exercice au cours duquel le remboursement n’est pas intervenu.
Source : Lita
⚠ Plus de dĂ©tails sur les risques au paragraphe suivant

Exemple de Néline Cion - Scénario idéal :

Néline, elle y croit dur comme fer à au transport vélique.
Du coup, elle souhaite investir dans des titres participatifs.

Elle achĂšte le minimum de parts sociales, 100€, ce qui lui donne droit Ă  25€ de rĂ©duction d’impĂŽts pour 2022.

Ensuite, elle achùte 1000€ de titres participatifs.
Elle peut de nouveau dĂ©duire 250€ de ses impĂŽts sur le revenu 2022.

Chaque annĂ©e et pendant 7 ans elle percevra 40€ d’intĂ©rĂȘts bruts. La 7iĂšme annĂ©e elle recevra en plus son capital initial de 1000€

Au total, elle aura dĂ©duit 275€ de ses impĂŽts, perçus 320€ d’intĂ©rĂȘts avant impĂŽts et rĂ©cupĂ©rĂ© son capital de 1000€.

Surtout elle pourra crĂąner dans les bars de Vegas, en disant qu’elle a financĂ© un sacrĂ© beau bateau. Elle est comme ça NĂ©line


https://s3.us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/306f9d31-a5d8-4abe-b733-c1cec15637ac/Untitled.png?X-Amz-Algorithm=AWS4-HMAC-SHA256&X-Amz-Content-Sha256=UNSIGNED-PAYLOAD&X-Amz-Credential=AKIAT73L2G45EIPT3X45%2F20221219%2Fus-west-2%2Fs3%2Faws4_request&X-Amz-Date=20221219T105749Z&X-Amz-Expires=86400&X-Amz-Signature=4513be09876936696287d44f64a172f2e41d77dd9c4cb0bf06c90ee8db01497c&X-Amz-SignedHeaders=host&response-content-disposition=filename%3D%22Untitled.png%22&x-id=GetObject
Tableau prévisionnel - Source : Dossier d'investissement Lita

Quels sont les risques ?

Il y a tout d’abord les risques financiers liĂ©s Ă  l’investissement en titre participatifs :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi, notamment en cas de liquidation Ă©tant donnĂ© que les titres participatifs ne font pas partie des dettes prioritaires Ă  rembourser.
  • Risque d’illiquiditĂ© : la revente des titres n’est pas garantie, elle peut ĂȘtre incertaine, partielle, voire impossible.
  • Risque liĂ© Ă  la cession de contrĂŽle : les investisseurs ne bĂ©nĂ©ficient pas d’une clause leur permettant de cĂ©der leurs titres en cas de changement de gouvernance de la sociĂ©tĂ© entraĂźnant un changement de contrĂŽle.

Surtout, le retour sur investissement dépendra de la réussite de Windcoop.

Voici les principaux risques opérationnels mentionnés par la plateforme Lita :

  • Trouver suffisamment de clients pour le trajet France - Madagascar, moins dynamique que la route Madagascar – France.
  • Le risque technique du fait de l’innovation que reprĂ©sente ce voilier. En cas de retard dans la sĂ©curisation complĂšte du tour de table ou de la livraison du navire, Windcoop se verra dans l’obligation de dĂ©caler la mise Ă  l’eau et la commercialisation de son premier voilier, ce qui aura un impact sur son business plan mais aussi sur sa relation avec ses clients. Ce risque technique existe aussi au niveau de l’exploitation de ce nouveau type de voilier.
  • Un risque inhĂ©rent Ă  son mode opĂ©ratoire rĂ©side dans la dĂ©pendance de Windcoop Ă  l’énergie vĂ©lique. À court terme, les Ă©tudes ne prĂ©voient pas de rĂ©el changement concernant le courant des vents, mais nul ne peut prĂ©dire avec certitude les effets que le rĂ©chauffement climatique aura sur les vents ocĂ©aniques Ă  moyen terme.
  • Le besoin nĂ©cessaire de gagner en compĂ©titivitĂ© en dĂ©veloppant des voiliers-cargos avec une capacitĂ© en tonnage bien plus importante.

Conclusion

Windcoop propose une solution simple Ă  un problĂšme majeur : les Ă©missions du transport maritime international.

Avec l’augmentation du prix des carburants, le transport à voile semble avoir à nouveau de beaux jours devant lui.

Mais cela ne se fera pas sans difficultés, notamment de maniÚre trÚs opérationnelle sur les délais de transit supplémentaires.
Reviendrons-nous Ă  un Ă©loge de la lenteur ?

Si vous souhaitez soutenir le projet Windcoop, leur collecte est ouverte jusqu’au 25/12.
Ce type d’investissement Ă©tant par nature trĂšs risquĂ©, renseignez-vous bien avant de passer Ă  l’action.


[SPONSOR]

Je tiens Ă  remercier une derniĂšre fois, Goodvest la 1Ăšre assurance vie alignĂ©e sur les accords de Paris, sans qui cette Ă©dition n’existerait pas.


That’s it ! J’espùre que vous avez appris des choses !

Voici 3 moyens d'aller encore plus loin :

1. S'inscrire Ă  la newsletter gratuite ici. (1800+ Inscrits)

2. Passer à Épinard Premium ici.

3. Mettre en avant votre marque/entreprise en sponsorisant la newsletter

À trùs vite !

GaĂ«l 🌳